Actualités

Le frelon asiatique a désormais envahi l’ensemble du territoire français.

 

Afin d’aider à lutter contre cette prolifération, vous trouverez à télécharger le descriptif d’un piège à moindre coût pouvant être installé par tous.

 

L’AMO s’est rapprochée de deux inventeurs d’un piège à frelons asiatiques. 

A télécharger
le_FRELON_ASIATIQUE.PDF
Document Adobe Acrobat 229.4 KB

EXPO - RESTITUTION  "Vieilles branches et jeunes pousses"

 

Mercredi 4 juillet à 10h30 à la Médiathèque du Mêle sur Sarthe a eu lieu la restitution du projet élaboré en milieu scolaire avec le groupe Maurice Gérard et Montchevrel et proposé par l'association " Des films dans mon potager " en partenariat avec la médiathèque du Mêle sur Sarthe.

Vous pouvez retrouver le film en ligne et un post avec des photos de l'expo sur le site de l'association :
https://www.desfilmsdansmonpotager.com/actualites
ou en direct sur la page vimeo de l’association :
https://vimeo.com/279104373

 

Après 9 mois de travaux, l’exploitation Guilmau va pouvoir reprendre !

 

Jeudi 5 juillet, l'atelier Guilmau a été inauguré suite à la fin des travaux de réhabilitation.

 

L’incendie qui avait endommagé ce bâtiment artisanal dans la nuit du vendredi 22 au samedi 23 septembre 2017 n’est plus qu’un mauvais souvenir.

 

Ce bâtiment de 233 m2 a donc beaucoup souffert lors de l’incendie, mais sa structure métallique a bien résisté et cela nous a permis d’envisager une réhabilitation et non la construction d’un nouveau bâtiment, ce qui aurait entraîné une cessation d’activités encore plus longue.

 

En février 2004, la Communauté de Communes, du Pays Mêlois avait construit un atelier relais, laboratoire de transformation en Boucherie/charcuterie sur la zone artisanale de la commune de Saint Julien sur Sarthe. Un bail commercial avec promesse de vente avait alors été signé.

 

Le contrat liant Monsieur Guilmau avec la CdC devait prendre fin en 2019.

La Communauté de Communes de la Vallée de la Haute Sarthe a géré la partie reconstruction du bâtiment, et Monsieur Guilmau celle liée, au remplacement du matériel d’exploitation.   

Le montant total des travaux s’élève à 370 000.00 €

La Communauté de Communes de la Vallée de la Haute Sarthe a d’abord, et en accord avec la compagnie d’assurances, retenue un cabinet de maitrise d’œuvre Monsieur JACOT de SJE,  puis le coordonnateur SPS, Monsieur Pepin.

Un marché public a été passé avec différentes entreprises : Entreprise retenue / Charpente bardage / Gaulupeau / Démolition carrelage / EBM / Menuiseries / Lessinger / Equipements frigorifiques / Froid express / Plomberie / Besniard / Electricité-Chauffage-VMC / Dorelec / Peintures sols souples / Toudja.

 

Pourtant, il a fallu supporter des conditions climatiques hivernales particulièrement difficiles et ces dernières ont entraîné des travaux supplémentaires... Malgré cela les délais ont été tenus.

Monsieur de Balorre a souhaitait un bon « Re-démarrage » des activités à Monsieur Guilmau ainsi qu’à son équipe et il se réjoui qu'à nouveau il sera porté haut le savoir- faire et la tradition de notre territoire rural, sur les marchés de notre Département.

Il a remercié également Monsieur Denis, Vice-président de la Communauté de Communes de la Vallée de la Haute Sarthe en charge des affaires économiques, qui, chaque vendredi, a accompagné Monsieur Guilmau lors des réunions de chantier.

 

Vous retrouverez, M. Guilmau, dès mercredi, sur le marché du Mêle sur Sarthe !

Source CDC
Source CDC

Le 1er juillet 2018, une promenade découverte de la flore a été organisée par la CDC, animée par Christine LERAT (membre de l'AFFO).

 

Un moment enrichissant sous cet après-midi ensoleillé mais chaud. Heureusement un verre de jus de fruits et un goûter offerts, a rafraichi et terminé ce moment convivial et instructif. Voir des images.

Mr Gallet de Pacé, champion de l'Orne,  pris en compagnie de Mr Bouvet Président du club de Pétanque du Pays Mêlois.

Samedi 30 juin, des équipes venues de l'Orne mais également des autres départements de Normandie et autres régions ont participé au tournoi sous le soleil avec plus de 57 équipes engagées. 

Quelques femmes étaient présentes parmi les équipes.

Bravo à tous les bénévoles du club qui organisent 7 à 8 tournois ou championnats par an.

 

 

Ils ont tenus à remercier les élus pour le soutien logistique dont le mini bus et le matériel tout au long de l année 

Travaux Atelier Guilmau

 

Les travaux avancent bien et les différents ateliers commencent à prendre forme depuis la pose des cloisons.

Chaque semaine lors de la réunion de chantier, la collectivité fait le point avec l’architecte Mr Jacot ainsi que les entreprises retenues pour ce marché. Mr Guilmau est également systématiquement présent. Fin des travaux prévues début juillet.

INFORMATION SUR LA DÉCHETTERIE DE LA CDC DE LA VALLÉE DE LA HAUTE SARTHE.

 

A compter de juin, vous pourrez venir chercher votre nouvelle carte de déchetterie 2018 et 2019, à la mairie de votre commune.
N'oubliez pas de régler votre facture avant de venir la retirer ! 

Opération Programmée d’Amélioration de l’Habitat (OPAH)

En présence de Madame la Directrice Générale, Véronique Caron représentante de Madame la Préfète de la circonscription d'Alençon, Monsieur le Président du Conseil Départemental et Cdc de la Vallée de la Haute Sarthe, Christophe de Balorre et M. le 1er Vice-président, Antoine Perrault.

Une OPAH est un dispositif multi-partenarial qui s’appuie sur les aides de l’Agence Nationale de l’Habitat et des aides complémentaires des collectivités locales ; elle permet à des propriétaires privés d’être accompagnés dans la réalisation de leurs projets de travaux sur le plan financier, technique et administratif. 

Grâce à l’engagement des élus de la Communauté de Communes de la Vallée de la Haute Sarthe, le territoire a bénéficié de plusieurs OPAH ces 15 dernières années. La dernière s’est achevée fin 2014... 

La Communauté de Communes de la Vallée de la Haute Sarthe est un territoire rural situé dans l’Orne à 22 km à l’est d’Alençon, bordé au sud par la RN12. En partie, grâce à cette situation géographique favorable, à distance équivalente entre les villes d’Alençon, Bellême, Mamers, Mortagne-au-Perche et Sées, nous bénéficions d’un accroissement démographique depuis une quinzaine d’année.

 

Les candidats à l’installation y trouvent des prix de l’immobilier moins élevés que dans la première couronne Alençonnaise ainsi qu’un cadre de vie agréable, accèdent ainsi facilement à l’emploi dans les pôles extérieurs. Cela se traduit par une mobilité forte des populations avec une dissociation croissante entre lieux de résidences, emplois, consommation et d’accès aux services.

Notre C D C  comptait au 1er janvier 2017, 31 communes pour 8150 habitants et 4 500 logements.

L’EPCI n’est pas structuré uniquement autour d’un pôle unique central. En effet,  la commune démographiquement la plus importante qu’est Courtomer compte 790 habitants. Cette dernière partage avec le Mêle sur Sarthe, Sainte Scolasse-sur-Sarthe et Hauterive, le statut de pôle de proximité. Ces 4 communes maillent l’ensemble du territoire et permettent aux ménages d’accéder aux biens et services de première nécessité.

 

Les élus de la CdC, connaissent bien ce diagnostic ainsi que les opportunités qu’il présente et souhaitent développer une habile politique d’attractivité, avec un fort volet habitat et qui s’articule autour de deux axes.

  1. Le premier vise à favoriser les constructions neuves par la mise en œuvre de lotissements intercommunaux (Courtomer, Marchemaisons, St Léger-sur-Sarthe, St Julien et Sainte Scolasse sur Sarthe…). Les prix de ventes des parcelles sont calculés au plus juste de façon à permettre au plus grand nombre d’y avoir accès.
  2. Le deuxième axe cherche à favoriser l’amélioration du patrimoine bâti existant avec la mise en œuvre de dispositifs permettant aux propriétaires privés d’être accompagnés dans la réhabilitation de leur bien. Cela se traduit par la mise en œuvre d’« OPAH » successives ces 15 dernières années.

Une étude préalable, réalisée, en 2016, sur un périmètre englobant la totalité du territoire de la CdC de la Vallée de la Haute Sarthe, de la CdC des Sources de l’Orne, et de la CdC du Bocage Carrougien a montré que des besoins d’amélioration des logements privés persistent sur le territoire.

C’est pourquoi, les élus ont décidé de lancer une nouvelle opération afin de lutter contre la vacance et permettre aux habitants de vivre dans des logements confortables et économes en énergie. Avec l'OPAH, dispositif multi-partenarial s’appuyant sur les aides de l’Agence Nationale de l’Habitat et des aides complémentaires des collectivités locales, des propriétaires privés peuvent d’être accompagnés dans la réalisation de leurs projets de travaux sur le plan financier, technique et administratif dans le but de traiter les problématiques suivantes :

 

  •  Valoriser le patrimoine bâti, améliorer le cadre de vie des habitants et l’image du territoire
  • Participer à l’attractivité des centres bourgs et la lutte contre la vacance des logements de centre-bourgs
  • Stimuler l’activité des artisans du territoire
  • Réduire la consommation énergétique du parc de logement,
  • Adapter le parc de logement aux besoins d’une population dont les caractéristiques socio-démographiques évoluent
  • Permettre aux ménages d’être accompagnés techniquement et financièrement dans leurs projets d’amélioration des logements.

Plus spécifiquement les dossiers constitués devront relever des situations suivantes :

 

  • La lutte contre l’habitat indigne et insalubre
  • La lutte contre la précarité énergétique
  • L’adaptation des logements aux handicaps favorisant l’autonomie de la personne dans son logement
  • L’accompagnement des propriétaires bailleurs pour la production de logements locatifs à loyers modérés
  • L’objectif que nous nous fixons dans le cadre de cette OPAH, est d’accompagner 70 foyers sur 3 ans (67 dossiers de propriétaires occupants et 3 dossiers de propriétaires bailleurs).
  • La CdC a décidé de s’adjoindre l’assistance d’ « Orne Métropole » pour le suivi de l’opération et de confier les missions techniques (accompagnement des bénéficiaires) à une association spécialisée : SOLIHA Territoires en Normandie.

L’état, l’ANAH et le Conseil Départemental sont les partenaires de la Communauté de Communes de la Vallée de la Haute Sarthe pour cette opération. 

Enfin, cette opération permettra de réserver plus de 740 000 € : ce qui représente plus de 1,5 millions d’euros pour les artisans de notre territoire.

L’opérateur a déjà eu une quinzaine de contacts et deux dossiers sont même prêts à être déposé.

 

Nul doute que cette nouvelle opération sera de nouveau un succès sur notre territoire !

 

En savoir plus...

 

Les bons gestes du tri sélectif …

POURQUOI TRIER LES DÉCHETS ?

De 2013 à 2016, le tonnage des Ordures ménagères a augmenté environ de 6 % sur notre territoire.

Or, les usagers trient bien les déchets dangereux mais ils déposent des déchets ménagers recyclables souillés ou trient moins bien sur certaines périodes (pendant des vacances scolaires où nous constatons de fortes augmentations). Le TRI des EMBALLAGES MÉNAGERS RECYCLABLES bien réalisé, génère des recettes pour la collectivité ce qui permet de contenir les coûts de ce service.

C’est pourquoi, pour équilibrer le budget, il faut avoir de « BONS GESTES DE TRI » tout au long de l’année.

 

Quels sont les « BONS GESTES DE TRI » ?

 

Vous avez un doute sur un emballage !

Il est préférable de le jeter avec les ordures ménagères plutôt que de le rendre impropre au recyclage.

N’hésitez pas à vous renseigner auprès de l’agent de la déchetterie ou à regarder sur l’emballage.

 

A savoir : depuis janvier 2015, le pictogramme "Triman"  vous permet de savoir, en un coup d'œil, si l'emballage est recyclable ou pas.

A ne pas confondre avec  le point vert qui figure sur la plupart des emballages ?

Contrairement à une idée reçue, le point vert ne signifie pas que l’emballage est recyclable mais que son fabricant verse une cotisation (à CITEO et Adelphe, organismes agréés par l’État), pour aider les collectivités à mettre en place des collectes sélectives.

 

IMPORTANT : Il faut enlever les films plastiques des courriers et documents publicitaires, car ils sont refusés par l’organisme trieur, devenant alors impropres au recyclage.

 

CAUSES ET EFFETS du refus de tri :

Il s’agit de déchets souillés ou mis par erreur avec les emballages triés pour la collecte sélective. Ces refus sont principalement composés de bouteilles en verre, bouteilles en plastique contenant encore des liquides et d’objets en plastique non recyclables tels que les pots de yaourts, les barquettes de beurre ou de barquettes d'alimentation et sacs en plastique, …

 

Ces déchets partent en refus lors du tri en centre de tri. Leur élimination coûte cher.

En effet, ces refus sont d’abord collectés, puis triés, puis renvoyés en centre d’enfouissement avec la part non valorisable des ordures ménagères,

soit un transport et un traitement en supplément. 

Comment est calculé votre redevance des Ordures Ménagères (OM) ?

Voici le tableau des nouveaux tarifs de redevances ménagères 2018 pour l’ensemble du territoire :

 

 

redevance rurale

redevance urbaine

Redevance

porte à porte

1 personne

70 €

88 €

116 €

2 personnes et professionnels

123 €

155 €

197 €

3 personnes et +

169 €

213 €

271 €

forfait résidence secondaire

123 €

155 €

197 €

 

 

N’hésitez pas à venir découvrir sur le site de la CDC de la Vallée de la Haute Sarthe, d’autres informations concernant le recyclage des déchets ménagers dans l’onglet « environnement » "gestion des déchets" tels que le compost en tas ou les horaires des déchetteries …

 

Taxe ou redevance des Ordures ménagères ?

A compter de 2018, la taxe sur l’enlèvement des Ordures Ménagères concernant les communes d’Hauterive, Neuilly le Bisson, Aunay les Bois, Buré, Saint Quentin de Blavou, Courtomer, Brullemail, Ferrières la Verrerie, Gâprée, Le Chalange, Le Ménil  Guyon, Le Plantis, Saint Agnan sur Sarthe, St Léonard des Parcs, Tellières le Plessis et Trémont sera remplacée par une redevance des Ordures Ménagères.

 

L'envoi des factures aux particuliers sera réalisé en mars et celui des professionnels en juin 2018.

 

En cas de difficultés de paiement, adressez-vous à la Trésorerie Ville et Campagne d’Alençon, 10 rue Garigliano 61000 Alençon (tel : 02 33 26 54 11).

Pour toutes réclamations ou modifications de situation (déménagement, changement du nombre personne dans le foyer,…) se présenter à la CDC de la Vallée de la Haute Sarthe au service OM avec un justificatif.

 

 

Pour info : La taxe est basée sur la valeur locative (taxe d’habitation) alors que la REOM (Redevance d’Enlèvement des Ordures Ménagères) est liée au service (nombre de personne par foyer) et aux modalités de ramassage (porte à porte (uniquement sur Courtomer) ou apports volontaires (selon l’éloignement de la déchetterie).

Vous chercher une information sur le site ? 

Loading

Communauté de communes de la VALLÉE DE LA HAUTE SARTHE

Siège (Le Mêle sur Sarthe)

Lundi, mardi, jeudi : 14h - 17h

Mercredi : 9h - 12h

Vendredi : fermé au public

 Tél. : 02 33 27 61 02

accueil@cdcvalleedelahautesarthe.fr

Permanences à Courtomer :

Sur RDV uniquement au
02 33 27 61 02

SUIVEZ-NOUS